5e jeux de la solidarité islamique : Les athlètes togolais dédicacent la médaille d’argent à Faure Gnassingbé

Les rideaux sont tombés, hier jeudi, sur les 5e eux de la solidarité islamique qui se sont a Konya en Turquie. Le Togo qui y participait avec neuf (09) athlètes, s’en est sorti avec une médaille d’argent remportée par Naomi Akakpo dans l’épreuve des 100m haies.

Si c’est la seule gagnée par le Togo, ces 5e jeux de la solidarité islamique ont tout de même enregistré de belles prestations des athlètes togolais. Ils ont émerveillé par leurs performances, rapporte la communication du CNO-Togo.

Judith Koumedzina a fait tomber les records nationaux de 2006 sur les 100m et 200m, de même que Médard Kossi Nayo qui a réussi de son côté à pulvériser le record national sur les 200m détenu depuis 1996.

Au saut en longueur et au triple saut, Fayza Issaka Abdoukerim et Anaming Maheza n’auraient pas démérité, cette dernière ayant hérité d’une finale avec des adversaires de très haut niveau.

En para-athlétisme, Séverin Ayao Kansa a battu son propre record dans la catégorie jumelée à la dernière minute par le comité d’organisation (T46/T47) dans l’épreuve de saut en hauteur avec un saut de 1m65, suivi de son compatriote Teyi Lawson.

Les pongistes Atarou Assou et Mawussi Agbetoglo seraient tombés sur des adversaires injouables et nettement mieux classés qu’eux.

Qu’à cela ne tienne, la délégation a tenu à exprimer ses remerciements au chef de l’Etat Faure Gnassingbé et lui dédicace la médaille d’argent remportée. Les athlètes promettent se battre davantage à des rendez-vous sportifs internationaux et espèrent compter sur « son soutien permanent et son accompagnement constant au service des athlètes et du Mouvement Olympique et Sportif National ».

 

 

 


Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *