Home Société CESA : Causerie avec les personnes déficientes visuelles sur l’utilité de la canne blanche

CESA : Causerie avec les personnes déficientes visuelles sur l’utilité de la canne blanche

by Le Tabloid

« La canne blanche, les yeux dans la main ». C’est ce thème qui a motivé l’organisation, hier mercredi, d’une causerie par le Centre d’enseignement spécialisé pour aveugles (CESA) à son siège sis à Kodomé à Lomé, à l’intention des personnes déficientes visuelles. Une initiative s’inscrivant dans le cadre de la célébration de la journée internationale de la canne blanche observée chaque 15 octobre en guise de commémoration de l’invention, mais aussi de souvenir de la mort de son inventeur, la Française Guilly d’Herbemont.

« Lorsqu’on parle des yeux, c’est un sens très important dans la vie de tout le monde. Mais s’il advient que quelqu’un perde ce sens important, il doit chercher quelque chose pour pouvoir le remplacer. Et c’est à cela qu’a pensé la Française Guilly d’Herbemont en 1930 lorsqu’elle a inventé la canne blanche », a justifié Emmanuel Aziakesse, enseignant au CESA, par ailleurs 1er Vice-président de l’Association des personnes handicapées visuelles pour la contribution au développement (AHVCD), après son exposé du thème.

Non voyant lui-même, M. Aziakesse renchérit : « Cette canne blanche est un symbole d’indépendance ou d’autonomie dans la vie des personnelles handicapées visuelles et en principe du respect à la dignité inhérente de la personne handicapée visuelle (…) Le déplacement est très important dans la vie d’un humain. Quelqu’un qui est surplace et ne peut pas faire des mouvements est considéré comme un mort. Grace à la canne blanche qui est devenue les yeux dans notre main, nous avons besoin de moins en moins d’une tierce personne pour nous conduire, aller et revenir ».

Parmi les participants, des pensionnaires actuels comme anciens du CESA, mais également des étudiants et autres déficients visuels. Au cours de la rencontre qui a été interactive, le communicateur est revenu sur la nécessité pour ses camarades d’utiliser la canne blanche dans leurs déplacements.

Créé depuis 1993, le CESA, comme son nom l’indique, est un Centre d’enseignement spécialisé pour aveugles qui a pour objectif, à en croire son Directeur Mawunyo Koffi Amegandzie, de « donner la chance d’accès à l’éducation et à la formation professionnelle aux personnes handicapées de la vue du Togo, surtout celles qui sont dans la ville de Lomé ». « Nous nous occupons également de leur vie spirituelle, à les éduquer ou rééduquer à pouvoir se prendre en charge».

 

Related Posts

Leave a Comment

Are you sure want to unlock this post?
Unlock left : 0
Are you sure want to cancel subscription?
-
00:00
00:00
Update Required Flash plugin
-
00:00
00:00