Home ActualitéCulture Fête de la musique : Un spectacle gratuit à l’espace culturel Miva lance la série de concerts au programme

Fête de la musique : Un spectacle gratuit à l’espace culturel Miva lance la série de concerts au programme

by Le Tabloid

Célébrée le 21 juin de chaque année à travers le monde et au Togo, la fête de la musique l’a été vendredi dernier dans la soirée à l’espace culturel Miva à Lomé, par un spectacle de musique auquel ont participé plusieurs artistes. Une initiative de la Fédération togolaise de musique (FTM) pour célébrer la musique togolaise. Et c’était en présence du ministre de la Culture et du Tourisme, Dr Pierre Kossi Lamadokou et d’un public de mélomanes ayant fait nombreux le déplacement des lieux.

 « Le sens de la fête de la musique, c’est d’amener la musique vers les gens (…) A partir de demain, nous allons investir les rues, les ruelles, les quartiers, les espaces publics pour offrir gratuitement la musique à tout le monde », a indiqué Ariel Dassanou, le Président de la FTM, sur le sens de la fête de la musique. Et d’ajouter que cette célébration est faite aussi pour « montrer la richesse et la diversité du patrimoine musical togolais ».

Et pour cette édition 2024, la FTM a voulu mettre l’accent sur la jeunesse. Ainsi en ouverture du spectacle ce vendredi soir, de jeunes pousses détectées lors d’un concours dénommé Togo Talents porté par l’artiste Christelle Johnson ont presté sur un instrumental du morceau « Crois en toi » de l’artiste de regrettée mémoire Omar B. S’en sont suivies des prestations d’artistes confirmés tels Hortense Nayo, le « jeune » Agboti Yao et surtout Conii Gangster avec son style musical caractéristique. La soirée a continué jusqu’au petit matin.

Présent au spectacle, le ministre de la Culture et du Tourisme a tenu à saluer le dévouement d’Ariel Dassanou, « la discipline et surtout la cohésion que la famille de la musique togolaise dégage » depuis plusieurs années. « Cette forte organisation et surtout le leadership dégagée par la Fédération togolaise de musique facilite énormément la tâche au gouvernement. Ce qui est une motivation pour nous d’aller de l’avant dans la traduction de la vision du chef de l’Etat pour le secteur culturel», a indiqué Dr Pierre Kossi Lamadokou.

La soirée a manifestement plu à Hortense Nayo, qui a tenu à saluer la mobilisation et la chaleur du public, y trouvant le signe d’un amour pour la musique togolaise, notamment celle identitaire qui « élève les couleurs togolaises ». Et de demander au gouvernement « beaucoup plus de soutien pour propulser cette musique à briller comme au temps des Bella Bellow, Akofa Akoussah (…) avec des festivals sur tout le territoire togolais et la pousser à briller ».

« La musique togolaise va super bien (…) Il y a des artistes qui font du bon boulot. L’Etat aussi fait de son mieux pour accompagner le secteur », a assuré le Président de la FTM.

Loin d’être circonscrite en une seule journée, la fête de la musique édition 2024, c’est toute une semaine de célébration de la musique au Togo faite de plusieurs soirées aussi bien à Lomé qu’à l’intérieur du pays. Ainsi il est prévu des spectacles à des endroits à Lomé comme le Carrefour Y, Togo 2000 et dans des villes telles Kpalimé, Tabligbo, Sokodé, Kara, Dapaong. La soirée à l’espace culturel Miva a servi de lancement officiel des festivités prévues au programme par la FTM.

Related Posts

Leave a Comment

Are you sure want to unlock this post?
Unlock left : 0
Are you sure want to cancel subscription?
-
00:00
00:00
Update Required Flash plugin
-
00:00
00:00