Home Société La société Premier Bet Togo et les parieurs à couteaux tirés autour du paiement des gains de lundi

La société Premier Bet Togo et les parieurs à couteaux tirés autour du paiement des gains de lundi

by Le tabloid

« Nous  avons gagné, on veut abuser de nous », « On a l’habitude de perdre, mais maintenant qu’on a gagné, le Blanc trouve un moyen de refuser de nous payer », « Nous voulons nos gains et rien d’autre ». Ce sont les cris de colère des jeunes parieurs de jeux sportifs, notamment Pari Foot de la société Premier Bet. Ces jeunes estiment avoir gagné régulièrement, mais la société de paris sportifs Premier Bet ne veut pas les payer. Ils étaient ce vendredi devant la presse pour porter le problème à l’attention de l’opinion et interpeller les autorités. De quoi s’agit-il exactement ?

Selon les explications données par Messanvi Mensah, l’un des parieurs, il s’agit d’un jeu fait le lundi 12 octobre, sur programmation d’ailleurs de la société, comme toujours, sur ce qui est appelé dans le jargon « méga liste ». Les paris ayant marché, le lendemain, la société de Pierre Yves Deleplace refuse de payer les gains, sous prétexte que  l’un des matchs aurait été joué la veille et que c’est une erreur de programmation de la machine de le mettre à nouveau dans la liste.

« Le problème, c’est qu’on a eu à miser sur des matchs qui, selon eux, étaient déjà joués avant que nous ne fassions nos paris (…) Le problème ne vient pas de nous, on joue par rapport à leur liste, pas par rapport à nos applications ou quoi que ce soit. Ils ont donné leur liste et là-dessus, le match se passe lundi, moi personnellement j’ai joué dimanche », témoigne Kouami Bogla, un autre porte-voix des parieurs lésés.

Tous les parieurs gagnants sont convaincus que la société fait simplement du dilatoire pour refuser de les payer. «Il y a eu de ces tickets qui étaient perdants, ils ne disent pas qu’ils vont les rembourser ; maintenant les tickets gagnants, ils disent qu’ils vont les rembourser. Ca, c’est un peu absurde (…) », peste-t-il, et d’ajouter : « On veut les gains en entier ». Et c’était la même réclamation pour tous les parieurs présents lors de cette conférence de presse, la trentaine au moins.

Tout porte à croire qu’il s’agit de gains élevés, ce qui pousse les responsables de la société à tenter de se débiner. L’un des parieurs, par exemple, avoue avoir misé la somme de vingt mille (20 000) F et gagné normalement la bagatelle de deux millions (2 000 000) FCFA. Montant justement que Premier Bet refuse de lui payer. Il confie qu’avec trois (03) autres parieurs, ils ont gagné la bagatelle de huit millions (8 000 000) FCFA.

A en croire les victimes, un petit mouvement, mardi, devant la Direction de la société sise à Avedji les aurait conduites au commissariat de Police. Mais de là, il leur a été conseillé de porter l’affaire devant la justice. Ce que les parieurs ont effectivement fait. Mais ils ont tenu à  tenir informée l’opinion et surtout les autorités afin qu’elles s’impliquent dans le règlement du ce problème.

Affaire à suivre de près.

Related Posts

Leave a Comment

Are you sure want to unlock this post?
Unlock left : 0
Are you sure want to cancel subscription?
-
00:00
00:00
Update Required Flash plugin
-
00:00
00:00