Home ActualitéEconomie « Le gouvernement n’a pas augmenté les taxes et impôts; au contraire, il a commencé à en supprimer », dixit Edem Kokou Tengue, sur les causes de l’inflation

« Le gouvernement n’a pas augmenté les taxes et impôts; au contraire, il a commencé à en supprimer », dixit Edem Kokou Tengue, sur les causes de l’inflation

by Le tabloid

Le gouvernement augmente les taxes et les impôts (au Port), c’est ce qui est à la base de l’inflation tous azimuts.  C’est en tout cas ce qui se raconte au sein de l’opinion publique, surtout dans le rang  des commerçants pour justifier l’inflation et la hausse quotidienne et inconsidérée des prix des produits et services. Mais qu’en est-il dans la réalité ?

La question a été posée au Directeur Général du Port autonome de Lomé, le Contre-amiral Fogan Adegnon, mercredi, au cours de la journée de presse organisée qui a vu présenter les belles performances du PAL en 2021 et au cours des cinq dernières années. Et il a avoué avoir « esquivé », parce que c’était « une question piège », renvoyant entre-temps l’auteur de la question à l’OTR qui s’occupe de la perception des taxes et impôts, suscitant l’hilarité générale de l’assistance.

Présent à ses côtés, le ministre de l’Economie maritime, de la Pêche et de la Protection côtière, Edem Kokou Tengue l’a tout de même suppléé. « Le gouvernement n’a pas augmenté de taxes ; au contraire, réuni en conseil des ministres dimanche, il a commencé à en supprimer certains, comme la Taxe sur les véhicules à moteur (TVM) et d’autres mesures suivront. Ces mesures sont à l’étude et en temps opportun, le gouvernement communiquera là-dessus », a répondu l’officiel, insistant que l’exécutif  « n’a pas augmenté les taxes et les impôts ».

« Le Port, c’est comme un carrefour ; nous avons un service des douanes et un service des impôts qui sont au Port. Mais ça ne veut pas dire que le port, en tant qu’entité, peut se lever et fixer des taxes et d’impôts », a indiqué Edem Kokou Tengue, et  d’ajouter : « Le phénomène d’inflation est un phénomène mondial qui est sans doute consécutif aux conséquences de la pandémie à Covid-19 que nous avons vécue et à la guerre qui, malheureusement, a éclaté en Europe de l’Est entre deux pays grands producteurs de céréales ».

 

 

 

 

 

 

Related Posts

Leave a Comment

Are you sure want to unlock this post?
Unlock left : 0
Are you sure want to cancel subscription?
-
00:00
00:00
Update Required Flash plugin
-
00:00
00:00