Home Société Les handicapés visuels sensibilisent les populations d’Avedji sur leur droit à la participation aux activités culturelles et sportives

Les handicapés visuels sensibilisent les populations d’Avedji sur leur droit à la participation aux activités culturelles et sportives

by Le Tabloid

L’Association des personnes handicapées visuelles pour la contribution au développement (AHVCD) ne se donne aucun répit pour le respect des droits des déficients visuels. Après de multiples sorties, elle était, hier samedi 30 décembre dans la soirée, en sensibilisation sur l’esplanade du bar Kokou Star sis à Avedji carrefour Sun City. Une séance placée sur le thème « Participation des personnes handicapées à la vie culturelle et récréative, aux loisirs et sport ».

« C’est pour sensibiliser les parents et la population en général afin que les personnes handicapées ne soient pas négligées, leur demander de faire sortir les enfants, les motiver parce que chacun de nous a quelque chose en lui (…) Les personnes handicapées ont aussi le droit de faire du sport. Notre message va également à l’endroit des présidents des CDQ/CVD, même les maires à qui nous demandons de créer des activités sportives adaptées aux personnes handicapées pour qu’elles sortent pour démontrer ce qu’elles savant faire », a confié Yaovi Afantchao, membre de l’Association.

« Si nous avons doigté la culture et le sport, c’est juste que nous voulons que les personnes handicapées brisent la solitude. Une fois qu’elles sont parmi les autres, elles sont vraiment intégrées et peuvent s’épanouir et facilement tisser des relations avec d’autres personnes, jouer avec les autres et ça leur fera beaucoup du bien », a expliqué M. Afantchao. On l’aura compris, la sensibilisation n’était pas destinée qu’au public, mais aussi aux personnes déficientes visuelles qui se cachent et évitent d’aller en public, généralement pour éviter la stigmatisation…

Signe particulier de cette séance de sensibilisation, elle s’est faite dans une ambiance enjouée entretenue par les Happy Brothers, l’orchestre des personnes handicapées visuelles. Le groupe musical a offert des prestations en live, au grand plaisir du public constitué des clients du bar venus passer de bons moments récréatifs, mais aussi des riverains et des passants, qui les a accompagnées par des gestes d’encouragement en numéraire et en nature.

L’occasion a été donnée au public de poser des questions de curiosité sur la vie des déficients visuels avec leur handicap. Font-ils aussi des études ? Comment arrivent-ils à lire ? Traverser la route ? La canne blanche elle-t-elle magique ? Se marient-ils et font-ils aussi des enfants ? Comment parviennent-ils à utiliser le téléphone portable et jouer les instruments de musique ? Autant de questions posées par le public et auxquelles les responsables de l’AHVCD ont répondu sans état d’âme.

Une démonstration de l’usage de la canne blanche a été faite séance tenante par Mme Enyonam Tchotcho Koévé, déficiente visuelle membre de l’AHVCD et aura permis de déconstruire les nombreux préjugés au sein de l’opinion dont celle la (canne blanche, Ndlr) disant électrique, magique, parlant à son utilisateur. Au sujet de l’usage du téléphone portable, elle a informé le public de l’existence d’une application téléchargeable dans Play Store dotée d’un langage le permettant aux personnes handicapées visuelles.

La présente séance de sensibilisation s’inscrit dans le cadre du projet « Promouvoir les moyens de subsistance inclusifs aux personnes handicapées » bénéficiant de l’accompagnement de la Fédération togolaise des associations de personnes handicapées (FETAPH) et de l’Ong CBM.

Related Posts

Leave a Comment

Are you sure want to unlock this post?
Unlock left : 0
Are you sure want to cancel subscription?
-
00:00
00:00
Update Required Flash plugin
-
00:00
00:00