Home Monde du Travail Les travailleurs des BTP à l’école des techniques de négociation, de lobbyings et de plaidoyers

Les travailleurs des BTP à l’école des techniques de négociation, de lobbyings et de plaidoyers

by Le Tabloid

Les agents des entreprises nationales et multinationales du bois, bâtiments et travaux publics veulent maitriser les techniques de négociation, de lobbyings et de plaidoyers, savoir (comment) s’y prendre pour parvenir à arracher des concessions à leurs employeurs aux fins d’amélioration de leurs conditions de travail et de vie. Dans cette perspective, ils ont participé, du mercredi 26 au samedi 29 juin à l’hôtel St Lazaros à Lomé, à un atelier de formation sur ces thématiques. Initiative de leur organisation syndicale faitière, l’USYNEM BTP, cette formation vise à renforcer leurs capacités en la matière.

«De nouveaux délégués syndicaux et du personnel des entreprises du secteur ont été élus et ils ont besoin d’être outillés pour savoir négocier aisément certaines choses avec leurs patrons et conseiller les travailleurs pour éviter certains conflits », a justifié Olobi Mensa, Secrétaire Général de l’USYNEM BTP. « Ce que le manque de ce genre de formation entraîne, ce sont les conflits inutiles dans les entreprises (…) Parfois la méconnaissance des textes aussi conduit les travailleurs ou leurs représentants à faire certaines erreurs », a-t-il ajouté.

Table d’honneur au lancement

Dans le rang des employeurs, on trouve de bonnes raisons de soutenir cette formation car devant booster, in fine, les performances des travailleurs et donc les affaires de l’entreprise. « La cohabitation entre employeurs et employés, deux entités indissociables, doit être basée sur un climat social apaisé dont dépendent les résultats de l’entreprise. Et pour avoir un bon climat social, il faut l’interaction en termes de communication basée sur les négociations. Cet atelier s’avère donc important pour nous et s’inscrit dans la vision de l’entreprise aux fins d’avoir un climat social favorable pour le déploiement des compétences des collaborateurs et l’atteinte des objectifs (de l’entreprise) », a indiqué Francis Akpadja, responsable des ressources humaines à Eiffage-Togo.

Les participants, la trentaine, constitués de leaders syndicaux et délégués du personnel de diverses entreprises nationales et multinationales telles qu’Eiffage Togo, Sogea Satom, CNTP, Souroubat, entre autres, ont été formés sur les modules liés à la thématique centrale et autres connexes. Comment négocier ? Quel est le rôle d’un délégué du personnel dans une entreprise ? Comment faire pour produire et donner la preuve du rendement ? Tels sont les axes de formation, à en croire Timothée Boko, membre du Bureau Afrique CNV International, Coordonnateur du Programme Bois et Bâtiment 2024-2026 et représentant des partenaires techniques et financiers.

Au cours des travaux, l’accent a été mis sur l’approche constructive, la collaboration, la complémentarité entre les travailleurs et les employeurs au sein d’une entreprise. Les participants ont également été outillés à travers des communications sur des sous-thèmes comme « Rôle et responsabilité des représentants des travailleurs dans les négociations collectives au sein d’une entreprise », la présentation des outils du PdA/2024/B&B (Planification Rapports Activités & Financier »…

La présente formation s’inscrit dans le cadre du Programme régional Bois et Bâtiment 2024-2026 de la CNV International, financé par cette dernière structure, mais également les Fédérations Bois et Construction de la CSC Belgique, de la CFTD France, de la CNV Vakmessen des Pays-Bas…Elle ouvre en fait le bal des formations dans le cadre de ce programme où les travailleurs affiliés à l’USYNEM BTP devraient bénéficier, pendant trois ans, de plein d’autres sur diverses thématiques. Des activités sont aussi prévues au profit des employeurs.

Related Posts

Leave a Comment

Are you sure want to unlock this post?
Unlock left : 0
Are you sure want to cancel subscription?
-
00:00
00:00
Update Required Flash plugin
-
00:00
00:00