Ralentisseurs, caméras, mur californien…Les recettes de l’ATC pour réduire les accidents de la route

Les accidents de la circulation et leurs lots de victimes vont grandissant au fil des années. Dans un communiqué, l’Association togolaise des consommateurs (ATC) interpelle sur le fléau et propose des pistes de solutions. Lire ci-dessous.

COMMUNIQUE DE PRESSE ATC

PROMOTION DE LA SECURITE ROUTIERE, UNE RESPONSABILITE PARTAGEE POUR SAUVER DES VIES

Aujourd’hui, en tant qu’Association Togolaise des Consommateurs (ATC), nous souhaitons mettre en évidence l’importance de la sécurité routière et souligner la nécessité d’une action collective pour prévenir les accidents de la route et sauver des vies. La sécurité routière est une priorité absolue pour tous, que ce soit pour les autorités, les organismes de réglementation, les entreprises, les communautés et les citoyens.

Le bilan sécuritaire de l’année 2022 publié le 21 février 2023 par le ministère de la Sécurité et de la Protection civile en est une preuve. Il a été enregistré 7507 accidents, contre 7392 en 2021 avec 683 morts, contre 680, et 9918 blessés, contre 9376. Et ces accidents de circulation touchent le plus souvent certains axes ou artères du pays, surtout dans le Grand-Lomé qui se trouvent être les plus accidentogènes.

Les principales causes d’accidents de la route sont souvent attribuables à des comportements à risque tels que la vitesse excessive, la conduite en état d’ébriété, l’utilisation du téléphone portable au volant, le non-respect des règles de la circulation et le manque de vigilance. Il est donc impératif que chaque conducteur comprenne l’importance de respecter les règles de sécurité routière et d’adopter des comportements responsables sur la route car ces accidents de la route causent non seulement des pertes humaines insupportables, mais ils ont également des répercussions économiques et sociales considérables.

L’ATC appelle tous les citoyens à adopter des comportements responsables, pour prévenir les accidents, tels que respecter les limites de vitesse, ne pas conduire sous l’influence de l’alcool ou de drogues, utiliser les équipements de sécurité tels que les ceintures de sécurité et les casques, et rester concentrés sur la route.

Elle exhorte le Gouvernement et les organismes de réglementation à mettre en place des politiques et des réglementations efficaces pour promouvoir la sécurité routière à travers des campagnes de sensibilisation, des formations obligatoires pour les conducteurs, l’amélioration des infrastructures routières, l’application stricte des lois sur la conduite et des mesures dissuasives pour les comportements dangereux.

Dans cet ordre d’idée, l’Association Togolaise des Consommateurs (ATC), recommande   au Gouvernement un certain nombre d’actions pour prévenir et réduire les cas d’accidents de circulation. Il s’agit, entre autres de :

  • Confier la gestion des feux tricolores souvent non fonctionnels ou en panne au District Autonome du Grand Lomé (DAGL) ou carrément à une société/entreprise qui va assurer continuellement la réparation et le fonctionnement desdits feux ;
  • Aménager la route en mettant en place des ralentisseurs au niveau des feux tricolores en vue de réduire la vitesse des usagers de la route qui ont surtout tendance à augmenter de vitesse à la vue du feu orange ;
  • Construire un mur californien sur l’autoroute Agoe-Kégué afin d’éviter les déviations ou traversées inappropriées de certains usagers et de limiter les dégâts en cas d’accidents ;
  • Prévoir un mécanisme de surveillance de la circulation à travers la mise en place des caméras de circulation et leur poste de contrôle. Ce mécanisme permettra en effet d’identifier les fuites dans la circulation (excès de vitesse, non-respect des signalisations etc.) et de faire appliquer les sanctions aux usagers en infraction.

Pour finir, l’ATC estime que la sécurité routière est une responsabilité partagée qui nécessite l’engagement et la coopération de tous les acteurs de la société. En travaillant ensemble, nous pouvons créer des routes plus sûres et prévenir les tragédies inutiles. Investir dans la sécurité routière aujourd’hui, c’est investir dans un avenir plus sûr pour tous.   Bas du formulaire

 

L’ATC, pour la qualité de la Vie


Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *