Home Transports Transports/Modèle africain de réglementation économique : Les parties prenantes sensibilisées à Lomé

Transports/Modèle africain de réglementation économique : Les parties prenantes sensibilisées à Lomé

by Le Tabloid

Dans le cadre de l’exécution des actions pour l’opérationnalisation du Marché unique du transport aérien en Afrique (MUTAA), le Togo a accueilli, du 26 au 28 juin 2024, un atelier de validation et de sensibilisation des experts des autorités d’aviations civiles sur le modèle africain de réglementation économique du transport aérien.

Organisée par la Commission africaine de l’aviation civile (CAFAC), la rencontre a pour objectif de doter les États africains d’un modèle de réglementation économique. Il a réuni une soixantaine de participants de 20 pays des régions d’Afrique du Nord, de l’Ouest et du Centre.

Les travaux ont été officiellement ouverts par le ministre des Transports routiers, aériens et ferroviaires, Affoh Atcha-Dedji qui s’est félicité du choix porté sur le Togo pour abriter cet important atelier régional. Dans son intervention, le ministre a souligné l’importance de l’uniformisation des régulations économiques pour le développement durable du secteur aérien africain.
“L’absence de réglementation économique dans de nombreux États africains conduit à une faible surveillance économique dans le secteur. Ce qui constitue un véritable défi pour le développement durable du transport aérien en Afrique”, a-t-il relevé.

La rencontre de Lomé qui est l’aboutissement d’un processus, démarré à Banjul en août 2023, devra permettre aux Etats de relever ce défi. Cette rencontre régionale, à en croire le représentant de la CAFAC, “servira de plateforme d’échanges et de partage d’expériences pour renforcer la collaboration entre les différentes parties prenantes du ciel africain (OPEN-SKY)”.

A travers cet atelier, la Commission africaine de l’aviation civile (CAFAC) entend doter les pays africains d’un cadre réglementaire cohérent qui puisse répondre aux besoins spécifiques du continent. Cela y va de la mise en œuvre réussie de la zone de libre-échange continentale africaine (ZLECAF).

Notons qu’au cours des travaux en commission, plusieurs axes stratégiques ont meublé ces assises de Lomé aboutissant à des conclusions et recommandations devant servir de base pour l’élaboration des politiques économiques harmonisées, contribuant ainsi à un développement durable du transport aérien sur le continent africain.

Related Posts

Leave a Comment

Are you sure want to unlock this post?
Unlock left : 0
Are you sure want to cancel subscription?
-
00:00
00:00
Update Required Flash plugin
-
00:00
00:00