Home Transports Transports routiers : Les acteurs outillés sur le cadre réglementaire et la sécurité routière

Transports routiers : Les acteurs outillés sur le cadre réglementaire et la sécurité routière

by Le tabloid

La professionnalisation des transports routiers tient aux gouvernants togolais. Dans cette perspective, il a été organisé, ce jeudi 21 septembre à l’agora Senghor à Lomé, une rencontre d’échanges avec les acteurs du sous-secteur sur le cadre réglementaire le régissant désormais, mais également la situation de l’insécurité routière. C’était en présence du ministre des Transports routiers, aériens et ferroviaires Affoh Atcha-Dedji, de la Sécurité et de la Protection civile Calixte Madjoulba, des Travaux Publics Mme Zourehatou Kassah-Traore.

Cadre légal et règlementaire inadapté, non professionnalisation des opérateurs des transports routiers, vétusté du parc automobile, insécurité routière, absence d’un mécanisme efficace de gestion du fret, inexistence de statistiques fiables sur le sous-secteur, non-respect de la règlementation en vigueur par les acteurs, absence d’un cadre et d’opportunités pour le renforcement des capacités des transporteurs et des conducteurs, persistance des pratiques anormales sur les corridors.

Ce sont, entre autres, les carences mises en exergue par un diagnostic réalisé en 2017 rappelées par Affoh Atcha-Dedji et ayant motivé l’élaboration et l’adoption d’une nouvelle loi d’orientation des transports le 22 décembre 2022 venant remplacer celle datant de 1998 et affirmant la professionnalisation du sous-secteur. La rencontre a justement servi à présenter aux acteurs le nouveau cadre réglementaire du transport et du transit routier, notamment les nouvelles dispositions prévues dans la nouvelle loi d’orientation et ses textes d’application, ainsi que la situation de l’insécurité routière.

« Ce nouveau cadre juridique va garantir la compétitivité du secteur des transports en assurant la professionnalisation du secteur routier ainsi que la sécurité et la sûreté des usagers », croit fermement le ministre des Transports routiers, aériens et ferroviaires.

L’initiative agrée visiblement les transporteurs. La preuve, leur forte mobilisation pour cette rencontre. « Cette rencontre est très importante pour la survie du secteur et le développement du pays (…) Avec ce décret d’application de la loi qui est pris, on saura désormais qui est transporteur, quelles sont les conditions d’accès à la profession…», a indiqué Remy Kpadenou, 1er Vice-président de la Faitière patronale togolaise des transporteurs routiers (FP2TR).

Related Posts

Leave a Comment

Are you sure want to unlock this post?
Unlock left : 0
Are you sure want to cancel subscription?
-
00:00
00:00
Update Required Flash plugin
-
00:00
00:00