Home REVUE DE LA "KPRESSE" Semaine du 13 au 19 avril

Semaine du 13 au 19 avril

by Le tabloid

Coronavirus, toujours et encore. A cause de lui, les chrétiens n’ont pas pu « manger » Pâques, fêter la mort de Yessou Kristo, et surtout sa résurrection. Tout était ”kponnnn” (morose) comme ça. C’est dans cette atmosphère que la semaine a débuté. Il va falloir, lorsque ce satané Covid-19 va finir, qu’on dépose une plainte collective contre lui.

Je dis oh, couvre-feu là, ça a un autre sens dans le dico des ”sodja” ou bien comment ? Tout porte à croire ça a le sens de rattrapage de violences. On dit couvre-feu, ils frappent les gens comme du gibier, jusqu’à éclatement des gonades d’un jeune homme et mort. Même les avertissements de leur major général El Yarko ne leur disent absolument rien. Ah c’est officiel, les ”mon pays” cherchaient les civils depuis qu’ils ont laissé le ”p’ti” et voté pour Aviyomé. Et le couvre-feu leur offre l’occasion inespérée pour prendre leur vengeance.

Hommage à retardement, c’est ce à quoi l’on a assisté face à la mort du plus « ENArque » des Premiers ministres du Togo, Edem Kodjo. Les plaisantins racontent que ça aussi, c’est à cause du coronavirus. Les plus légèrement sérieux disent qu’en fait, « Faure-vi » était tellement sous le coup de l’émotion qu’il n’a pas pu sortir un seul mot, même pas sur Twitter où il se couche, pour rendre hommage au seul Premier ministre sous le Père et le Fils. En tout cas, le « gouverne et ment » a cherché et trouvé les mots justes pour exprimer cette compassion. Ce qui fut fait en milieu de semaine, soit une demi-dizaine de jours après la mort du gars.

Annulation ou plutôt moratoire sur le paiement de la dette. C’est sans doute la meilleure nouvelle de la semaine, dans cette psychose généralisée du Covid-19 où l’organe patrimonial des mecs s’est rétréci, comme au temps de cette histoire de disparition de pén…Les mauvaises langues racontent que lorsque la décision a été annoncée, les « gouvernards » du 228 ont crié « Youpiiiiiii !!! On va encore voler !!! ». Bon, c’est ce qu’on nous a rapporté. En tout cas, ils auraient certainement jubilé intérieurement parce que les dettes-là, ce sont eux qui les ont créées.

Agbéyomé Kodjo, décidément, il n’aura pas la paix avec le régime en place. Il a reçu vendredi sa troisième invitation d’honneur à se présenter au SRI nouvelle version mardi. Et cette fois-ci, il est bien indiqué là-dessus « ultime convocation ». Avec cette précision, il est clair que ses détracteurs tapis dans l’ombre que tout le monde connaît ont des idées factorisées et veulent la développer ce jour-là. Tout ça là, pour avoir crié qu’on lui a volé sa victoire et être décidé à la réclamer. En tout cas, nous on va seulement déposer nos « zoeils » pour voir ce qu’on va voir.

Des « sodjas » interpellés au « Gnassingbéland », ça n’arrive pas tous les jours. Quatre (04) d’entre eux auraient été pris et mis en taule. C’est en tout cas ce qu’est venu nous dire leur boss, le Lieutenant-Colonel Yaovi Okpaoul, commandant de la force mixte anti-coro. Il parait que ces agents faisaient racket sur des gens à Akata dans le Kpélé lors du couvre-feu et on les a pris. Un «mon pays » arrêté au 228 rien que pour ça ?! On dirait que le pays a changé de nom, de même que les « gouvernards ». On aura tout vu quoi.

Related Posts

Leave a Comment

Are you sure want to unlock this post?
Unlock left : 0
Are you sure want to cancel subscription?
-
00:00
00:00
Update Required Flash plugin
-
00:00
00:00